L’âge d’or de la surveillance vidéo

La surveillance vidéo fait de plus en plus partie de notre environnement urbain et, compte tenu de son rôle réellement dissuasif, elle trouve également une place de plus en plus légitime dans le dispositif des sociétés de tout secteur (industries, services, organismes financiers…), des commerces, bureaux, entrepôts, parkings et autres locaux professionnels. Et ce, en complément des systèmes d’alarme habituels. Il s’agit donc clairement d’un outil d’optimisation du niveau de sécurité d’une entreprise.

Grâce à la surveillance vidéo, il est ainsi possible de contrôler 24 h / 24 les allées et venues au sein d’un site donné depuis une simple connexion Internet depuis un PC et même depuis un Smartphone. C’est dire à la fois le niveau de sophistication et la souplesse d’utilisation dont peut se prévaloir aujourd’hui cette technologie.

Ne pas confondre surveillance vidéo et télésurveillance

  • La surveillance vidéo est un système de surveillance par l’image.
    Ses missions : enregistrer sur un support vidéo la circulation humaine et automobile à l’intérieur d’une entreprise, contrôler les accès, compter les flux de personnes dans un magasin ou dans une grande surface, alerter en cas de sinistre, etc.. Les données numériques sont visionnées puis archivées. La vidéosurveillance peut se faire via des procédés divers: caméra filaire, caméra sans fil, mini-caméra, caméra espion, caméra motorisée, caméra infrarouge, caméra mégapixel…, ou bien encore par Internet en liaison IP* (camera IP, camera wifi…).
    * IP = Internet Protocol
  • La télésurveillance est un système de surveillance à distance.
    Elle permet de transmettre les données recueillies au centre de télésurveillance. Ces informations sont transmises via les réseaux ADSL, GSM/GPRS, réseaux téléphoniques, ou encore par Internet en liaison IP… La télésurveillance est généralement utilisée pour la surveillance des machines et des lieux sensibles (une banque, par exemple). Ainsi, lorsqu’une alarme se déclenche et après avoir validé grâce à la surveillance vidéo les raisons de cette alerte, le centre de télésurveillance contacte les autorités concernées pour une intervention rapide.

Plusieurs paramètres à prendre en compte

Un projet d’installation d’un système de surveillance vidéo en entreprise doit intégrer, en amont, toute une série de paramètres:

  • la finalité de l’installation
  • l’éclairage
  • les variations d’éclairage
  • la résolution dont on a besoin
  • le besoin d’un zoom ou d’une motorisation
  • la capacité d’enregistrement
  • le budget

Il importe enfin et surtout d’être parfaitement au fait des contraintes et démarches légales qui encadrent ce type d’équipement fondamentalement sensible. Entre la nécessité de protéger ses biens et le non-respect de la vie privée, la marge est assez étroite.
D’où l’obligation pour les dirigeants de communiquer auprès des autorités publiques sur l’activité de l’entreprise concernée, sur le ou les lieux retenus pour la mise en place du système de surveillance vidéo, sur l’information préalable qui a été faite aux salariés, sur la conformité du matériel envisagé, etc. À défaut, on entre vite dans l’illégalité et la sanction est bien sûr à l’avenant.