La vidéosurveillance de A à Z

ADRESSE IP

Sur Internet, les ordinateurs ou périphériques communiquent entre eux grâce au protocole normalisé IP (Internet Protocol) qui utilise des adresses numériques, appelées donc adresses IP. Chaque ordinateur d’un réseau possède une adresse IP unique sur ce réseau.

ADSL

L’Asymmetric Digital Subscriber Line (ADSL) correspond à une technique de transmission de données à grande vitesse qui utilise une simple ligne téléphonique. L’ADSL est donc un réseau haut débit. On peut rester branché sur Internet en permanence moyennant le paiement d’un forfait et la ligne est également utilisable pour passer de simples coups de fil.

ALERTE AGRESSION

Elle résulte d’une alarme déclenchée sur site et est traitée en priorité par l’opérateur de télésurveillance en application des consignes prédéfinies avec son client.

ANALOGIQUE

Le terme « analogique » est utilisé par opposition à celui de numérique. Un signal est analogique lorsque l’information est représentée par la variation d’une grandeur physique (voltage, courant, etc.). La représentation de valeurs physiques par des variables numériques, telles que 1 ou 0, équivaut à un signal digital.

AUTHENTIFICATION

Processus consistant à communiquer les données personnelles nécessaires (mot de passe, code confidentiel) pour permettre à un service en ligne de télésurveillance d’identifier un utilisateur.

BANDE PASSANTE

La bande passante est la quantité d’informations que peut véhiculer un canal de communication et se mesure en bits par seconde. Plus la bande passante est élevée, plus l’affichage des pages ou des images est rapide. Aujourd’hui, le terme désigne surtout la capacité des débits sur Internet.

CAMÉRA DE SURVEILLANCE

Source d’image vidéo numérique ou analogique destinée à être reliée, avec ou sans fil , à un système d’enregistrement des vidéos. Elles font partie intégrante des systèmes de vidéosurveillance, avec une offre très large à la clé : noir et blanc, couleur, jour, nuit, infrarouge, électronique, miniature…

CAMÉRA DÔME

Caméra généralement de forme semi-sphérique et compacte, spécialement conçue pour être fixée au plafond, dont l’objectif peut être orienté vers la pièce et qui est protégé par un boîtier transparent en forme de dôme. Son avantage est que l’angle de vue de la caméra est difficilement vu. Elle peut être, selon le modèle, pilotable à distance, infrarouge pour la vision de nuit, etc.

CAMÉRA IP

Caméra intégrant un accès direct au réseau Internet avec une adresse IP dédiée.

CAPTEUR

Appareil sensible aux variations d’une grandeur physique, capable de délivrer un signal mesurable. Appliqué à la vidéosurveillance, les capteurs sont généralement reliés à une centrale sirène qui déclenche la sirène lorsque l’un ou plusieurs d’entre eux sont activés. Plus le capteur est sensible, meilleure est la définition de la caméra.

CNIL

Créée en 1978, la Commission Nationale Informatique et Liberté (CNIL) est une autorité administrative indépendante. Elle a pour mission essentielle de protéger les données à caractère personnel et/ou de la vie privée, de garantir les libertés individuelles ou publiques et de veiller au respect de la loi « Informatique et libertés ». Tout projet d’installation d’un système de vidéosurveillance doit faire obligatoirement l’objet d’une déclaration préalable à la CNIL.

CONNEXION

La connexion permet de relier un ordinateur à Internet. Il existe 2 types de connexion :

  • La connexion occasionnelle par l’intermédiaire du réseau téléphonique commuté (RTC).
  • La connexion permanente par l’intermédiaire de l’ADSL, du câble ou d’une liaison spécialisée.

CONSIGNES

Les consignes de sécurité correspondent à un ensemble d’instructions précises définies avec le client à la signature du contrat, et appliquées par les opérateurs de télésurveillance selon le type d’alarmes reçues. Ces instructions doivent être actualisées à chaque fois que cela est nécessaire.

DÉTECTEUR

C’est un organe électronique qui a pour but de détecter toute intrusion ou tentative d’intrusion et d’en informer la centrale de surveillance. Son principe : un logiciel analyse les images et génère une alarme s’il y a un mouvement d’ampleur supérieure à celle qui a été réglée lors de l’installation. Il existe toutes sortes de détecteurs : ouverture / fermeture, fumée, bris de vitre, chocs, mouvement ou volumétrique, périmétrique, etc.

ENREGISTREUR

C’est une des composantes du système de vidéosurveillance qui permet de mémoriser des images photo ou vidéo capturées pour une consultation. Suivant la taille du disque dur, et de la qualité d’enregistrement choisie, plusieurs milliers d’heures d’enregistrements sont possibles. On peut y connecter un grand nombre de caméras, connexion réseau éventuelle à l’appui.

INTRUSION

Pénétration dans un site (locaux publics ou privés, bureaux, entrepôts, parkings, magasins…) à l’insu des responsables du site. La notion de système anti-intrusion englobe tous les dispositifs destinés à détecter une intrusion : contact ouverture de porte, détecteur de mouvement, etc. Le système d’alarme envoie alors à la station de télésurveillance une alarme de type « intrusion ».

NORME H.264

Il s’agit d’une norme de compression de nouvelle génération pour la vidéo numérique. La norme H.264 offre une résolution vidéo supérieure pour le même débit binaire et la même bande passante, ou la même qualité vidéo à une fréquence d’images inférieure.

PIXEL

Mesure qui correspond à point sur l’écran de l’ordinateur. Une bonne image vidéo de surveillance fait 320×240 pixels au minimum. Le terme « mégapixel », dont sont qualifiés certains modèles de caméras de surveillance, signifie que la taille de l’image comporte plus d’un million de pixels. La notion de « résolution » fait référence au nombre de pixels par unité de surface ; plus la résolution est élevée, plus la qualité de l’image est bonne.

PLAN D’ACCÈS

Plan portant toutes les indications permettant l’identification du site à surveiller, ainsi que de l’ensemble de ses accès et issues.

RÉSEAU

Un réseau informatique est un système qui relie plusieurs ordinateurs entre eux pour échanger des données. Le langage utilisé par les ordinateurs pour échanger des informations sur les réseaux s’appelle un protocole.

ROUTEUR

Ordinateur dédié utilisé pour faire transiter l’information entre deux réseaux utilisant des adressages IP différents.

SERVEUR VIDÉO

Un serveur vidéo (ou encodeur vidéo) permet la transmission des images de caméra surveillance par le réseau local ou par Internet en conservant les installations analogiques existantes et en leur octroyant de nouvelles fonctionnalités. Il permet en outre d’éliminer certains équipements spécifiques (câbles coaxiaux, moniteurs ou enregistreurs numériques), ceux-ci devenant en effet superflus puisque les enregistrements vidéo peuvent se faire à l’aide de serveurs informatiques classiques. Il existe 2 catégories de serveur vidéo surveillance: simple ou enregistreur « tout en un ».

SYSTEME D’ALARME

C’est l’unité centrale électronique de l’installation de vidéosurveillance : elle reçoit les informations émises par les détecteurs et utilise un transmetteur pour envoyer les informations vers le centre de télésurveillance. Suivant la configuration de l’installation, le système d’alarme pilote également la ou les sirènes et assure l’auto – surveillance de l’installation 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

TÉLÉSURVEILLANCE

La télésurveillance consiste à réceptionner et à traiter à distance des informations délivrées par une installation de sécurité. Ces informations sont réceptionnées et gérées au sein d’une station ou centrale de télésurveillance, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, par des opérateurs qui sont des professionnels de la sécurité.

TRANSMETTEUR

C’est un module de communication qui envoie à la station de télésurveillance les informations, sous forme de message clair ou codé, en provenance du système d’alarme. Selon le type de matériel, il utilise les réseaux de téléphonie traditionnelle, ADSL ou GPRS, hertziens ou encore GSM. Bidirectionnel, il dispose des commandes pour vérifier les informations reçues. Un transmetteur est aussi capable d’envoyer une alarme de type « coupure de secteur », qui peut indiquer une défaillance du système, une panne électrique ou une tentative de sabotage.

VIDÉOSURVEILLANCE

La vidéosurveillance est un dispositif complet qui se concrétise par l’implantation de caméras de surveillance dans des lieux publics ou privés. Objectif : visualiser sur écran, depuis un endroit centralisé, tous les flux de personnes au sein d’un site protégé, détecter les anomalies de comportements, prévenir des vols, agressions et autres intrusions, prévenir contre les incidents (incendie, inondation, etc.).