4 grandes familles d’enregistreurs de vidéosurveillance

La résolution de l’image, le nombre d’images enregistrables par seconde et par caméra, la possibilité de consulter les enregistrements par Internet, la facilité d’emploi, l’usage que l’on compte en faire et, bien sûr, le prix sont les principaux critères de choix pour l’achat d’un enregistreur de vidéosurveillance. Le tout au sein d’une offre qui comporte 4 grandes familles de produits.

Le passé : l’enregistreur analogique à bande

L’enregistreur de vidéosurveillance à bandes n’est en réalité qu’un simple magnétoscope qui enregistre les vidéos sur une cassette VHS longue durée. Seul grand tout : son prix, qui défie toute concurrence !
Dépassé par les nouvelles technologies, ce type d’enregistreur tombe en désuétude en raison de son faible confort d’utilisation, de son autonomie limitée à la capacité d’enregistrement du support (ceci imposant un changement quotidien des cassettes vidéo) et de l’impossibilité de transférer et de visualiser les enregistrements sur Internet. Sauf dans le cas d’utilisations très occasionnelles, il n’a plus vraiment de raison d’être dans un système de sécurité au sens plein du terme.

    • Pour
      – Le prix, rien que le prix : on peut s’équiper pour une cinquantaine d’euros
    • Contre
      – Petite autonomie
      – Changement fréquent de cassette, qui plus est, manuellement
      – Pas de transfert possible des images sur Internet
      – Consultation compliquée des images enregistrées
      – Coût d’entretien élevé
      – Une qualité d’image aléatoire et liée à l’âge de la cassette.

Le stockeur numérique, génération post-magnétoscope

L’enregistreur de vidéosurveillance numérique ou stockeur numérique est le successeur direct de l’enregistreur analogique à bandes : le disque dur a remplacé la cassette vidéo. Le principe : en entrée, une fonction de numérisation transforme le signal analogique des caméras en numérique.

En termes de confort d’usage, il n’y a déjà plus… photo :

  • il efface de façon autonome et automatique les plus anciens enregistrements pour permettre le stockage des plus récents.
  • il permet de visualiser en direct les vidéos captées par les caméras.

L’enregistreur de vidéosurveillance numérique trouve plus particulièrement sa justification dans le cadre d’une surveillance dissuasive et d’occasions d’enregistrer peu fréquentes. Des spécificités qui collent bien aux attentes d’un petit commerce, d’un hôtel, d’une station – service, d’un magasin de vêtements ou d’une bijouterie.

  • Pour
    – Visualisation directe des images
    – Effacement automatique des images les plus anciennes
    – Possibilité d’interrogation à distance (pour les modèles les plus récents)
    – Un niveau de prix accessible, à partir de 200 €.
  • Contre
    – Pas de stockage sur le long terme.
    – Des performances variables en fonction du modèle acheté (4, 8 ou 16 voies)
    – Une dépense non négligeable en cas de changement du disque dur.
    – Coûts éventuels de réparation relativement élevés.

Professionnel et performant : l’enregistreur numérique à base PC

L’enregistreur de vidéosurveillance numérique à base PC est un système de vidéosurveillance numérique performant : il enregistre, visualise et relit en temps réel. Totalement autonome, il permet une visualisation à distance parfaite grâce à la gestion optimale de la quantité d’images transmises par caméra via Internet et de son excellent taux de compression.
Les recherches d’événements sont rapides et intuitives. Sa base PC en fait le système de vidéosurveillance le plus efficace et le plus évolutif du moment, tout en offrant un grand confort d’utilisation. Il constitue dès lors une solution idéale pour une surveillance soutenue 24h/24, permettant également la production de preuves visuelles ; grands magasins, PME, administrations, parkings, etc. sont donc directement concernés. Mais tout cela a son prix : pas moins d’un millier d’euros pour s’équiper de la sorte.

    • Pour
      – Enregistrement, visualisation et relecture des images en direct.
      – Consultation très performante des images par Internet
      – Grande facilité d’utilisation
      – Recherche très facile des images enregistrées
      – Système de surveillance évolutif
    • Contre
      – Ne gèrent pas les caméras analogiques
      – Certains modèles ne sont dédiés qu’à certaines marques

La tendance : l’enregistreur de vidéosurveillance IP à base PC

L’enregistreur de vidéosurveillance IP à base PC est la nouvelle génération d’enregistreur pour caméra IP ; il fonctionne grâce à un logiciel de gestion des caméras et est l’équivalent d’un enregistreur de vidéosurveillance numérique mais sans carte DVR à l’intérieur. Il peut être installé sur le réseau Intranet de la société où sont installées les caméras, mais aussi à distance via Internet. L’enregistreur de vidéosurveillance IP à base PC peut enregistrer les images provenant de caméras IP via Internet. Ce système est totalement évolutif et accepte des caméras supplémentaires au fur et à mesure. Bref, c’est « la » solution idéale pour les entreprises ayant de nombreux sites distants ou pour les entreprises ayant des installations de réseaux étendues.

      • Pour
        – Enregistrement, visualisation et relecture des images en direct.
        – Extrêmement performant et professionnel
        – Installation et consultation très performante des images par Internet
        – Grande facilité d’utilisation.
        – Recherche très facile des images enregistrées.
        – Système polyvalent qui gère également les caméras analogiques.

Rien à reprocher a priori à ce type d’enregistreur de vidéosurveillance dont l’entrée de gamme démarre autour de 600 €.