Comment concevoir son dispositif de vidéosurveillance en entreprise

Investir dans un système de vidéosurveillance en entreprise est une décision importante qui ne doit pas relever d’un achat impulsif mais au contraire, d’un achat réfléchi auquel il faut accorder temps et attention.
Reste qu’il n’est pas toujours simple de définir quel type de système et quelle configuration conviennent à telle ou telle entreprise, à tel ou tel commerce. Le budget est bien sûr un facteur important, mais pas seulement, car la juste évaluation des besoins est à cet égard le point de repère n°1. Avec d’entrée de jeu 2 questions clés au programme :

Quels sont les lieux à surveiller ?

Tout doit déjà démarrer par l’identification des lieux qui nécessitent le plus de surveillance puisque ce sont là que seront implantées les caméras. Le système de vidéosurveillance en entreprise doit être conçu en fonction des obstacles visuels éventuels, le choix des angles de vue et les conditions de lumière sont des éléments d’information essentiels pour le placement des caméras car ils déterminent leur champ d’action. Autrement dit, il faut :

  • Identifier les principaux axes de passage mais aussi les points faibles de l’entreprise. Les points faibles sont des secteurs où il est facile à quiconque d’entrer par des portes, fenêtres ou entrées de parking.
  • Ne pas oublier que les lieux présélectionnés devront être par la suite en mesure d’accueillir les câbles qui supporteront et alimenteront l’installation de vidéosurveillance en entreprise et un serveur pour les enregistrements.
  • Choisir les endroits d’implantation des caméras en fonction de ce que l’on veut voir : accès extérieurs ou intérieurs, vue générale d’un emplacement, identification de personnes ou de plaques d’immatriculation, lieux de passage, etc.

Ce diagnostic étant assez complexe, il est recommandé de le confier à un professionnel de la vidéosurveillance en entreprise. Au terme de cette étape décisive, ce dernier est donc à même de préciser le nombre de caméras nécessaires pour protéger un site lambda. À titre indicatif, les petites entreprises peuvent généralement couvrir la majorité de leurs attentes avec seulement quatre caméras stratégiquement placées.

Quel type de caméra choisir pour de la vidéosurveillance en entreprise ?

Faire le bon choix de matériel pour vidéosurveillance en entreprise n’est pas évident au sein d’un univers de produits très vaste, très technique et finalement peu accessible au plus grand nombre.

  • Les caméras seront-elles placées à l’intérieur ou à l’extérieur des locaux? Le plus souvent conçues pour résister aux intempéries et aux actes de vandalisme, les caméras extérieures sont en effet plus chères que les caméras d’intérieur. Cela dit, de nombreux modèles de caméras proposés aujourd’hui sur le marché peuvent être installés aussi bien dans des environnements intérieurs qu’extérieurs.
  • Les caméras de surveillance fonctionneront-elles plutôt de jour, plutôt de nuit ? Veut-on filmer en couleur ou en noir et blanc ? Avec une caméra fixe ou une caméra mobile ? L’offre de matériel existant est susceptible de satisfaire toutes les demandes.
  • Quelle technologie choisir : l’analogique ou le numérique ? Une caméra vidéo de surveillance analogique envoie des signaux analogiques vers un dispositif de stockage avec durée limitée tel qu’un enregistreur de cassette vidéo, alors que dans le cas du numérique le dispositif de stockage est un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable. Nombreux sont les professionnels à penser que les atouts propres à la vidéosurveillance en entreprise via le numérique font désormais la différence : accessibilité à distance, haute qualité et résolution optimisée de l’image, facilité d’intégration, meilleure évolutivité, flexibilité et rentabilité accrues. Mais, comme toujours, l’investissement de départ n’est pas le même.